Cancel Preloader

Coachs online

Il y a tellement de type de yogas que l’on s’y perd ! Yoga dynamique ou au contraire plus doux… Yoga méditatif, etc… Voici un petit guide pour vous aider à y voir plus clair. 

Yoga Hatha

Le yoga Hatha est le yoga le plus répandu et le plus traditionnel. Il est sans aucun doute le plus pratiqué en Europe et en France. C’est un yoga complet. Il est basé sur un enchaînement de postures qui sont maintenues pendant plusieurs secondes, voire minutes. Il est idéal de commencer par le hatha avant de s’attaquer à d’autres types de yoga. 

Pour qui ? 

Il s’adresse à tous et peut donc être pratiqué à tous âges. Il est idéal pour les débutants. C’est un yoga complet qui reprend les bases du yoga avec :

  • Asana (les postures) ;
  • Pranayama (la respiration) ;
  • Dharana (la concentration) ;
  • Yoga Nidra (la relaxation)
Quels bienfaits ? 

C’est le meilleur yoga pour débuter. Il permet un renforcement musculaire, tous les muscles sont travaillés en profondeur grâce au maintien des postures.

Il permet d’améliorer la souplesse, la coordination, mais aussi la concentration et la gestion du stress. Vous allez aussi travailler sur votre équilibre. Pour celles qui ont des douleurs au dos, ce yoga aurait des vertus thérapeutiques. Bref, que du bon ! 

Yoga Ashtanga

Ce yoga consiste à enchaîner rapidement les différentes postures, tout ceci au rythme de la respiration. 

Pour qui ? 

C’est le meilleur yoga pour débuter. Il permet un renforcement musculaire, tous les muscles sont travaillés en profondeur grâce au maintien des postures.

Il permet d’améliorer la souplesse, la coordination, mais aussi la concentration et la gestion du stress. Vous allez aussi travailler sur votre équilibre. Pour celles qui ont des douleurs au dos, ce yoga aurait des vertus thérapeutiques. Bref, que du bon ! 

Pour tous, mais…

plus dynamique que le précédent, il nécessite une meilleure condition physique, quelques connaissances et une bonne base. Malgré tout, tout le monde peut s’y mettre à condition d’être prêt à transpirer et à enchaîner les postures. Quels bienfaits ? 

C’est le meilleur yoga pour débuter. Il permet un renforcement musculaire, tous les muscles sont travaillés en profondeur grâce au maintien des postures.

Il permet d’améliorer la souplesse, la coordination, mais aussi la concentration et la gestion du stress. Vous allez aussi travailler sur votre équilibre. Pour celles qui ont des douleurs au dos, ce yoga aurait des vertus thérapeutiques. Bref, que du bon ! 

Yin Yoga

Le Yin yoga est avant tout une pratique douce pour relâcher la pression, se détendre et équilibrer le corps. Il s’agit d’un yoga doux qui permet d’améliorer les capacités à méditer et à se détendre.  

Pour qui ? 

Il s’adresse à tous : aux débutants, comme aux yogi confirmés. Il est fortement recommandé aux personnes ayant des douleurs aux hanches. 

Quels bienfaits ? 

Tout le monde devrait en pratiquer ! C’est un yoga bénéfique à tous !  Il favorise la mobilité à tous les âges. 

Yoga prénatal

C’est le sport idéal pendant la grossesse. De manière générale, il faut favoriser tous les sports doux : natation, marche, yoga… 

Pour qui ? 

Les femmes enceintes évidemment, mais aussi après l’accouchement. Le sport enceinte 

Quels bienfaits ? 

Le yoga permet à la future maman d’acquérir et de développer une bonne connaissance de son corps et d’elle-même. Un autre aspect fondamental du yoga prénatal est le travail sur la respiration. Pendant l’accouchement, le corps a besoin d’oxygène, à la fois pour le bébé (qui a besoin d’énergie pour effectuer tout son travail de descente dans le bassin et pour naître) et pour la maman, qui a besoin de bien récupérer tout au long du travail. L’intérêt d’avoir un professeur spécialisé dans le yoga prénatal est qu’il va pouvoir apprendre à la future maman la juste respiration, qui permettra de préserver le périnée, et qui aidera à avoir une poussée productive au moment de l’expulsion du bébé. 

Ensuite, le yoga pré-natal aide à préparer l’accouchement et les suites de couches. La future maman apprend à faire certains exercices respiratoires dits « hypopressifs », qui permettront d’apporter, après la naissance, du tonus au périnée et aux abdominaux, d’aider l’utérus à reprendre sa place et qui aideront à se détendre afin de favoriser une bonne lactation (pour les mamans qui allaiteront).